Régis Genté: “Central Asia is not an Islamist powder keg nor a radicalizing space.”

Almost two months ago, all of Afghanistan fell under the control of the Taliban, including remote areas where they never gained a foothold, such as the Wakhan Corridor. A specialist in Central Asia, Régis Genté, presents us how we could anticipate the possible repercussions of this event on the stability of this part of the world, as well as how we might assess its geostrategic importance, particularly concerning Turkey, a close ally of Pakistan, the major sponsor of the Taliban.

Régis Genté: “L’Asie centrale n’est pas une poudrière islamiste en voie de radicalisation”

Il y a près de deux mois, l’intégralité de l’Afghanistan tombait sous le joug des talibans, y compris des secteurs reculés où ils n’avaient jamais pris pied, tels que le Corridor du Wakhan. Spécialiste de l’Asie Centrale, Régis Genté était un des mieux à même d’en anticiper les éventuelles répercutions sur la stabilité de cette partie du monde, ainsi que d’en évaluer l’importance géostratégique, concernant notamment la Turquie, proche allié du Pakistan, sponsor majeur des talibans.